Comment préparer un entretien d’embauche

© : journaldunet.com

Afin de maximiser vos chances de décrocher le poste que vous convoitez, une bonne préparation de l’entretien d’embauche est essentielle.

Commencez par rassembler le maximum d’informations concernant l’entreprise (activités, effectif, vision et/ou culture…), ainsi que sur le job, vous appréhenderez mieux les enjeux de la fonction visée et ce que le recruteur attend. Vos sources : le site web de l’entreprise, la presse, l’annonce, votre réseau. L’idéal serait de connaître une personne en interne qui pourrait vous renseigner quant aux critères de sélection.

Muni de ces données, affinez votre argumentaire en mettant en avant les points pertinents de votre profil. Décortiquez votre CV pour lister les réalisations, compétences, expériences et qualités qui se rapportent à ce poste spécifique. Prévoyez des exemples concrets (chiffrés de préférence) qui montreront ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

En plus de votre présentation et votre motivation, cette interview est aussi l’occasion de tester certaines de vos compétences, notamment la pratique d’une langue étrangère ou des questions techniques posées par votre futur manager. N’hésitez pas à ressortir vos cahiers pour réviser vos connaissances théoriques.

N’hésitez pas à multiplier les répétitions devant un proche ou devant votre miroir, mais en vous enregistrant. Vous pourrez ainsi vous auto-corriger : débit de la parole, ton, incohérences et erreurs, tics de langage et autres manifestations de votre stress. Si votre parcours est atypique ou que votre Cv comporte des failles, tenez votre réponse prête ; écoutez-vous, votre discours vous semble-t-il clair et convaincant ?

Au cours de l’entretien, la question de la rémunération est toujours un moment délicat. Soyez armé pour la négociation en ayant une idée précise de vos prétentions. Pour cela, effectuez un benchmark du salaire moyen pratiqué pour le poste et/ou le niveau de responsabilité ainsi que l’état du marché. Affûtez vos arguments pour justifier la fourchette que vous avancerez, et fixez-vous un seuil au-delà duquel vous ne baisserez pas.

La veille de l’entretien, tout doit être au point, y compris une copie imprimée de votre CV, un carnet pour prendre des notes, éventuellement votre portfolio, un plan pour votre trajet (n’oubliez pas de calculer le temps de trajet nécessaire pour être certain d’arriver à l’heure), et surtout, choisissez une tenue confortable, propre et repassée.

Et le jour J, en sortant du bureau du recruteur, notez les questions que vous n’aviez pas anticipées, ou auxquelles vous auriez pu mieux répondre. Ce sont autant d’éléments à capitaliser pour la prochaine fois. Et n’oubliez pas de vous préparer aux questions piège

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s