CV : classique ou original ?

En temps de crise, sur un marché du travail saturé et avec la montée du chômage, difficile de se démarquer parmi des millions de demandeurs d’emploi prêts à tout pour accrocher l’œil du recruteur et décrocher un job. Car le CV rédigé sur une feuille A4 qu’accompagne une lettre de motivation classique ne suffit plus. Pour sortir du lot, le CV original devient la norme à l’heure actuelle.

© : opensourcing.fr

Pour autant, dans certains métiers très « carrés », l’inventivité n’est pas forcément un atout, au contraire ! Par exemple pour un emploi de comptable, le classicisme et la rigueur sont de loin préférables. Si vous essayez de leur « en mettre plein la vue », vous risquez surtout de voir votre demande partir directement à la poubelle !

Par ailleurs, les recruteurs (surtout les DRH des grands groupes submergés de demandes) n’accordent que peu de temps à chaque candidature, et pouvoir retrouver immédiatement dans le document les renseignements dont ils ont besoin. Il est donc essentiel de leur faciliter la tâche au lieu de les obliger à fouiller dans des tonnes de fioritures, ce qu’ils ne feront pas !

Un CV original est donc réservé à des métiers créatifs comme la communication, le graphisme, les nouvelles technologies…, où donner un aperçu de vos talents vous aidera à mieux vous vendre, surtout si vous manquez d’expérience… et où les destinataires seront sensibles à vos efforts. Les start-ups, par exemple, font du CV personnalisé un critère de sélection, leur métier étant synonyme d’innovation, alors n’hésitez pas à faire usage de tous les outils que les technologies numériques mettent à votre disposition !

Mais qu’entend-on par « original » ? Le plus dur est de trouver le juste équilibre entre être unique et percutant, et en faire trop et tomber dans le ridicule. Avec les réseaux sociaux notamment, où la viralité est la plus forte, les répercussions de certaines opérations de self marketing « osées » peuvent être payantes ou fatales ! Alors, même si l’on n’a pas peur de s’exposer, il faut mesurer le risque avant de se lancer.

Le site web pour son CV en ligne et les vidéos de présentation deviennent courants. Outre le virtuel, les candidats rivalisent d’imagination et les supports pour le curriculum se diversifient : un jean, un disque vinyle, du pâté, un pack de bière, etc. Pour vous faire une idée des réalisations des candidats à l’embauche, visitez le site cv-originaux.fr, créé par l’un d’entre eux, et qui recense d’innombrables exemples qui vous inspireront peut-être !

Et lorsque les opérations de promotion « gratuites » ne font pas recette, certains mettent la main au portefeuille : promesse d’un iPad en cadeau à qui lui permettra d’obtenir un poste, envoi de pâtisseries à des recruteurs pour faire son autopromotion, les initiatives ne manquent pas !

Mais même lorsque votre vidéo fait le buzz sur la Toile et affiche 1 000 000 de vues, le retour ne sera pas équivalent, vous risquez la désillusion ! Une école de commerce norvégienne a même mené son enquête sur la question, et le résultat est sans appel : un CV traditionnel a deux fois plus de chances d’être retenu qu’un CV « original » !

Enfin, pour vous éviter de tomber de haut, l’originalité a pour principale fonction d’attirer l’attention des recruteurs. Ce n’est pas parce que votre cote de popularité en ligne a explosé que la rémunération suivra. Mais en ces temps difficiles, où décrocher un entretien, et encore plus, un (premier) emploi s’apparente à un parcours du combattant, si votre œuvre ramène quelques contacts ou propositions supplémentaires, elle aura rempli sa mission !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s