Lettre de motivation : le b.a.b.a

Pour rechercher un emploi, la lettre de motivation est un élément incontournable du dossier de candidature. Voici les règles de base à suivre pour sa rédaction.

Dans le cas où vous répondez à une annonce, c’est la moindre des choses que de rédiger votre lettre dans la même langue, à moins que des instructions contraires ne soient stipulées. De la même façon, en l’absence de précision, préparez une lettre dactylographiée ; si l’entreprise exige une lettre manuscrite, l’annonce doit le spécifier.

Si le nom d’un contact est mentionné dans l’annonce, adressez-lui directement votre lettre. En revanche, pour envoyer une offre spontanée, renseignez-vous pour trouver le nom du responsable du département que vous convoitez. Cela vous évite de voir votre demande noyée dans des centaines d’autres sur la table du DRH, ou pire, de se perdre dans les transferts d’un service à un autre.

Pour ce qui concerne le format, restez sur la classique feuille A4, et ne dépassez pas la page, avec un texte idéalement divisé en 4 paragraphes pour rester clair et lisible. Respectez une mise en page simple et aérée. En guise de libellé, indiquez l’intitulé du poste.

Quant au contenu, faites des phrases courtes qui vont droit au but en bannissant les formules toutes faites. Pour les recruteurs qui lisent et accordent encore de l’importance à la lettre de motivation, le but est de trouver des éléments qui complètent le CV, d’en apprendre davantage sur vous, et surtout comprendre vos motivations pour intégrer son entreprise, et décrocher ce poste.

Choisissez le présent, et pour relater vos réalisations ou vos résultats, optez pour le passé composé. Utilisez uniquement des verbes d’action et un vocabulaire positif : réaliser, effectuer, accomplir, concrétiser, vendre, lancer, créer, superviser, etc. Autant que possible, au lieu de phrases à rallonge, étayez vos dires avec des chiffres, qui se révèleront bien plus probants.

Veillez à rédiger une lettre personnalisée pour chaque organisation et poste que vous visez, quel que soit leur nombre, les recruteurs détestent perdre leur temps avec les lettres standardisées qu’ils reconnaissent facilement et qui n’apportent rien de plus à votre candidature.

Avant de la mettre sous enveloppe, n’oubliez pas de relire plusieurs fois votre lettre afin d’y déceler d’éventuelles incohérences. Confiez la traque aux fautes d’orthographe et erreurs de syntaxe à un logiciel de correction, et si possible, sollicitez toujours le regard d’une autre personne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s